CBD et interactions médicamenteuses : quels dangers ?

Vous souhaitez consommer du CBD et des médicaments en même temps ? Découvrez les dangers que cela peut provoquer.

Aujourd’hui, la consommation du CBD est la tendance pour traiter certaines pathologies ou pour soulager certains maux du quotidien : troubles de sommeil, anxiété, etc. En effet, le cannabidiol est reconnu pour ses propriétés thérapeutiques. Ce qui pousse d’ailleurs certaines personnes à le combiner à d’autres médicaments dans le traitement d’une maladie. Cependant, avant de vous lancer dans une telle pratique, il est impératif de vous renseigner sur les interactions entre le CBD et les médicaments. Cet article vous présente toutes les informations liées à ce sujet.

Le CBD, un produit connu pour ses effets bénéfiques

Le CBD ou cannabidiol est l’un des composants présents dans le cannabis. Il est reconnu pour son effet non psychoactif. Autrement dit, les effets secondaires liés à la consommation de cette substance sont très faibles. Le CBD produit une action bénéfique sur l’organisme. C’est d’ailleurs ce qui explique son usage dans le traitement de certaines pathologies.

En effet, le cannabidiol possède de nombreuses vertus qui lui permettent d’agir sur les symptômes d’une maladie. Par exemple, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le CBD favorise la réduction des inflammations qui se créent sur le corps. D’un autre côté, il aide à soulager les douleurs chroniques grâce à ses propriétés analgésiques. 

Par ailleurs, pour rechercher un fort effet, certaines personnes associent le CBD à leur traitement médicamenteux.

Comment le CBD interagit avec les médicaments ?

flacon de cbd

Les interactions médicamenteuses avec le CBD sont en rapport avec le processus de métabolisation des médicaments par les enzymes dans le foie. Il s’agit notamment des enzymes dénommées cytochrome P450. Par ailleurs, le cannabidiol produit des effets sur ces enzymes. 

En effet, ce composant du cannabis a la capacité de croître ou d’inhiber les nombreuses enzymes cytochrome P450 dans le foie. Par conséquent, il est possible que le CBD agisse sur plusieurs catégories de médicaments. Lors d’une consommation du cannabidiol, un double risque peut se présenter. 

Celui-ci est notamment lié à un problème de métabolisation du médicament classique par le cytochrome P450 dans le foie. Le premier risque est que les médicaments peuvent ne pas être synthétisés en raison du fait que le CBD inhibe l’action des enzymes. En conséquence, le médicament n’est pas diffusé comme il faut. 

Ainsi, les effets thérapeutiques recherchés en absorbant le médicament ne seront plus obtenus. Le second risque est que le taux de substance de votre médicament peut être élevé dans l’organisme. Ceci est dû à l’action du CBD qui provoque une augmentation des effets du traitement médicamenteux. 

Dans ce cas, le CBD peut également favoriser la métabolisation des médicaments. En considérant tous ces éléments, vous pourrez être confrontés à un surdosage. Vous risquez donc de ressentir des effets secondaires. D’un autre côté, ces interactions peuvent être liées au dosage du CBD et du médicament en question. 

Le rôle du dosage dans l’interaction est d’une grande importance. En fonction de la dose choisie, un même médicament associé avec du CBD peut produire un effet et son contraire. Hormis le dosage, il existe plusieurs autres facteurs dont pourra dépendre la nature de l’interaction : positive ou négative. 

On peut citer : le poids du patient, son âge ou encore la condition de sa santé. En outre, selon certaines études, il existe des interactions du cannabidiol avec près de 60 % des médicaments classiques sur ordonnance. Toutefois, il faut souligner que tous ces médicaments ne font pas objet de contre-indication avec le cannabis CBD. 

Pour un traitement en cours avec certains types de médicaments, il peut arriver que votre médecin vous conseille de ne pas consommer du CBD en parallèle. Ceci, pour vous éviter de ressentir des effets secondaires après.

La liste des médicaments qui interagissent avec le CBD

Selon les résultats d’une étude menée en 2020 aux États-Unis, il existe 57 médicaments classiques dont l’action pourrait être perturbée par le CBD. Parmi ces produits médicamenteux identifiés, on retrouve :

  • Les antidépresseurs (amitriptyline, clomipramine et lofépramine)
  • Les médicaments pour la thyroïde (lévothyroxine)
  • Les contraceptifs oraux (ethinylestradiol)
  • Les sédatifs (propofol)
  • Les antalgiques (fentanyl) etc

Par ailleurs, parmi les 57 médicaments concernés, les interactions possibles de certains avec le cannabis (CBD) peuvent être très dangereuses. C’est notamment le cas des anticoagulants à base de warfarine, des anticonvulsants à base de Clonazepam/Clobazam, des hormones thyroïdiennes (comme la Levothyroxine) et des antiarythmiques comme (l’amiodarone).

Il va falloir être très prudent si vous suivez un traitement qui contient ce type de médicaments. Demander l’avis de votre médecin sera primordial si vous envisagez de consommer du CBD en parallèle à votre traitement en cours. 

Conseils pour éviter les risques d’interactions médicamenteuses avec le CBD

flacon huile de cbd

La question que l’on pourrait continuer à se poser, c’est s’il est possible de consommer du CBD en même temps que les médicaments. Il faut comprendre que la combinaison du cannabidiol avec un médicament n’est pas systématiquement sujette à des effets indésirables. En réalité, tout repose sur le phénomène qui a lieu dans le foie (évoqué plus haut). 

Celui-ci pourrait créer des désagréments lors de la consommation du CBD et d’un médicament en même temps. Par ailleurs, il existe de simples précautions que vous pourriez prendre pour éviter ou limiter le risque d’interactions dangereuses entre le cannabidiol et certains médicaments.

La première astuce est d’espacer de 3, voire 4 heures vos prises de cannabis CBD avec le médicament utilisé dans le cadre de votre traitement. De ce fait, vous laissez au foie le temps de jouer correctement son rôle après chaque ingestion. Ainsi, vous vous mettez à l’abri de potentiels effets secondaires liés à la combinaison des deux produits.

La deuxième idée est de toujours consulter votre médecin avant une consommation du CBD lorsque vous suivez un traitement. C’est lui qui est le seul habilité à vous indiquer la dose de cannabidiol adaptée à votre prise de médicament. Il est très important de lui faire appel au préalable. Cela y va de votre bien-être. 

Enfin, la dernière astuce est de privilégier des produits de CBD de très bonne qualité. Il est conseillé d’opter pour du cannabis CBD issu des plans de chanvre bio. Avant de réaliser votre achat d’huile de CBD par exemple, n’hésitez pas à vous renseigner par rapport aux méthodes d’extraction du cannabidiol. 

Vous pourrez également vérifier les accréditations des laboratoires d’analyses auprès du fournisseur. Cela vous permettra de vous rassurer de la qualité du CBD proposé en vente.

Rate this post

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 ⁄ 6 =