Comment devenir revendeur de CBD en France ? On vous explique

Vous souhaitez lancer une nouvelle activité ? Découvrez comment devenir revendeur de CBD en France dans cet article.

Avec la législation du CBD en France, devenir revendeur de cannabidiol est un métier qui attire de plus en plus de personnes. La commercialisation de produits à base de CBD est devenue un business très lucratif. Aussi, cette activité promet un potentiel énorme sur les prochaines années. Cependant, pour devenir revendeur de CBD en France, il est impératif de suivre certaines règles. Voici l’essentiel à savoir avant de vous lancer dans cette activité.

Maîtriser la législation sur le CBD en France

Si vous souhaitez devenirrevendeur de CBD en France, la première chose à faire est de chercher à tout connaître sur la législation du cannabidiol sur le territoire français. Le CBD n’est pas encore autorisé légalement dans tous les pays du monde. Néanmoins, il tend de plus en plus à être rendu légal dans la majorité d’entre eux.

De ce fait, la vente et la consommation du CBD sont soumises à un contrôle strict dans les pays comme la France. Sur le territoire français, la législation du cannabis (CBD) se trouve sur une « zone grise ». Autrement dit, il est tout à fait légal d’en consommer et d’en faire la commercialisation, mais en suivant des règles.

Par ailleurs, étant donné que le CBD ne présente aucun effet psychotrope, il n’est donc pas considéré comme une substance illicite. Ce qui n’est pas le cas du THC. Il s’agit d’un autre composant du cannabis issu du chanvre. Contrairement au cannabidiol, le THC est considéré comme une drogue, car il engendre des effets psychoactifs.

Puisque le cannabidiol est légal en France, la vente et la consommation des produits à base de CBD sont également reconnues légalement. L’activité de revendeur de CBD peut donc être exercée dans la légalité. Cependant, vous devrez vous conformer à la réglementation en vigueur instaurée dans le cadre de la commercialisation du CBD.

Ainsi, avant de revendre des produits à base du cannabidiol, vous devez respecter trois points essentiels. Le premier concerne l’extraction du CBD. Elle doit se faire uniquement à partir des variétés de chanvre autorisées en France. Le chanvre doit contenir au maximum un taux de 0,2 % de THC.

Le deuxième point stipule qu’il est interdit de revendre des produits de CBD contenant du THC. Enfin, le dernier point insiste sur le contrôle des produits à base de cannabidiol par des laboratoires. Cette démarche vise à s’assurer de leur teneur en THC.

entrepot grossiste

VOIR AUSSI : Guide des pays où le CBD est interdit

Trouver un grossiste CBD de bonne qualité

Pour devenir revendeur de CBD, la deuxième étape consiste à choisir un bon grossiste CBD. La plupart des personnes qui vendent du CBD s’en procurent auprès des grossistes. En effet, opter pour un grossiste CBD vous simplifie la tâche. Cela vous évite par exemple d’avoir à contacter des producteurs et d’entamer des négociations de prix de votre CBD.

L’autre avantage est que vous aurez la possibilité de vous procurer des variétés de CBD de qualité avec un coût en gros. Si vous souhaitez commercialiser du CBD en France, l’idéal est de privilégier un grossiste français. Ainsi, vous avez la certitude que la production a respectée les normes en vigueur en matière de contrôle.

Aussi, choisir un grossiste français vous permet d’avoir une chaîne d’approvisionnement très courte. Par ailleurs, il est également important d’opter pour le label « Made IN France ». Cela rassure davantage les consommateurs sur la qualité des produits de CBD proposés en vente. En effet, en France, les grossistes sont soumis à une législation très stricte, notamment pour installer leurs fermes et produire du CBD.

Par ailleurs, il est conseillé de choisir un grossiste dont la culture du chanvre repose sur l’agriculture biologique. Ainsi, vous êtes sûr de proposer des produits CBD de bonne qualité à vos clients.

Choisir le statut de votre future entreprise

Dans votre projet de devenir revendeur de CBD, la troisième phase vous invite à choisir le statut de votre future entreprise. Autrement dit, cela a rapport avec le modèle économique sur lequel reposera votre activité. Deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez décider de vous lancer à votre propre compte.

La seconde possibilité sera d’opter pour la franchise. Devenir franchisé est le modèle le plus courant aujourd’hui. Ceci, pour plusieurs raisons. En effet, la franchise vous permet de profiter de la notoriété et de l’image de marque de votre franchiseur. Vous n’aurez donc plus à vous gêner pour la promotion de votre activité.

Aussi, plusieurs autres avantages se présentent à vous. Avec la franchise, vous serez mis en contact avec un expert-comptable. Ce dernier vous accompagnera durant toutes les étapes de la création de votre entreprise. Vous pourrez également bénéficier d’une formation au métier de revendeur de cannabidiol.

Ce qui vous permettra de maîtriser les produits à base du CBD. De plus, vous aurez à votre disposition des fichiers pour le logo, les flyers, les cartes de fidélité, etc. Un autre atout est que les produits qui vous sont fournis ont été contrôlés dans des laboratoires de renom. En outre, pour bénéficier de tous ses avantages, vous devez payer, en contrepartie, un droit d’entrée dans la franchise.

Le montant à verser varie généralement d’une entreprise à une autre. Cependant, il sera aussi déterminé en fonction de la forme que vous souhaitez donner à votre activité. Par ailleurs, si vous décidez de vous lancer à votre propre compte, il existe également des avantages. Vous avez la liberté de traiter avec les fournisseurs de votre choix.

Pour choisir, vous pouvez par exemple tenir compte de leur éthique, de leur manière de travailler, de leur offre, etc. Aussi, vous aurez la possibilité de faire la sélection des produits qui vous intéressent. D’un autre côté, vous disposerez d’une certaine flexibilité dans la gestion de votre emploi du temps.

ecommerce

VOIR AUSSI : Comment prouver que c’est du CBD ? Les tests à faire

Choisir la forme de votre activité

Si vous souhaitez devenir revendeur de CBD, sachez qu’un large choix s’offre à vous pour définir la forme de votre business. Au nombre des possibilités à votre disposition, vous pouvez opter pour la boutique physique spécialisée CBD, le commerce de proximité, le kiosque, la boutique en ligne, le concept-store, etc. 

Il existe également d’autres formes de business que vous pourriez envisager comme le dropshipping. Dans le cas d’une franchise, il est courant de voir certaines entreprises imposer le choix de la boutique physique spécialisée. Dans le même temps, d’autres font ressortir une certaine flexibilité dans leur programme « revendeur ».

De toute façon, l’idéal est de choisir la forme de business CBD qui vous permettra d’atteindre rapidement vos cibles et d’écouler vos produits.

Rate this post

Laisser un commentaire

Résoudre : *
28 × 13 =