Le CBD est-il dangereux pendant la grossesse ?

Vous attendez un bébé et vous souhaitez consommer du CBD ? Nous voyons ici si le CBD est dangereux ou pas pour une femme enceinte.

Porter un enfant en son est le plus grand souhait de bon nombre de femmes. Mais, lorsque la grossesse arrive, celles-ci sont contraintes de faire face à des symptômes désagréables comme les nausées ou encore les douleurs. Dans le but de se soulager, certaines futures mamans se tournent vers des produits du cannabis, dont le CBD. Cependant, est-il dangereux de consommer du cannabidiol pendant la grossesse d’une femme ? La réponse à cette interrogation sera détaillée dans les lignes à suivre. 

Le potentiel effet du CBD sur l’embryon 

flacons huile de cbd

Jusqu’à présent, les nombreuses études scientifiques menées sur les potentiels effets liés à la consommation du cannabis (CBD) pendant la grossesse de la femme n’ont pas abouti à des résultats unanimes. Ce qui explique d’ailleurs le recul émis par bon nombre de femmes enceintes sur l’utilisation d’une huile de CBD par exemple durant la grossesse. 

Cependant, selon certaines études, le CBD aurait un effet bénéfique sur l’embryon. Le cannabidiol favoriserait son développement. En réalité, ceci résulte de l’interaction du CBD avec le système endocannabinoïde. Ce dernier se retrouve naturellement dans l’organisme de l’être humain. 

Ainsi, des études scientifiques ont révélé la présence de ce système dès le début de la création de l’embryon. Elles ont également montré qu’il assure une grande fonction dans le développement de celui-ci. Consommer du CBD permettrait donc à l’embryon de se développer grâce aux récepteurs CB1 et CB2 qui sont liés au système endocannabinoïde.

L’effet du CBD ressort sur les différentes phases de développement physiologiques du système nerveux et cérébral. Par ailleurs, il faut souligner que ces études ont été réalisées sur des souris ayant une conception du corps très similaire à celle de l’homme. Toutefois, il faudra répéter les mêmes expériences sur l’être humain pour s’assurer d’une conformité dans les résultats.

Aussi, plusieurs autres facteurs pourraient entrer en jeu. De ce fait, rien ne prouve que les résultats seront les mêmes sur l’être humain. 

VOIR AUSSI : CBD et antidépresseur : est-ce compatible ?

À propos de la toxicité du THC contenu dans le cannabis

Le CBD (cannabidiol) et le THC (tétrahydrocannabinol) constituent les principaux cannabinoïdes présents dans le cannabis. Contrairement au CBD, le THC est une molécule psychotrope. Cette dernière présenterait des effets néfastes pour les femmes enceintes et pour le nouveau-né en allaitement. 

En effet, selon les résultats de certaines études scientifiques, consommer du THC pendant la grossesse aurait un effet négatif pour le développement du cerveau du bébé. Aussi, cette substance serait dangereuse pour l’embryon. Étant capable de traverser le placenta, elle peut empêcher l’embryon de bien se développer.

De plus, les femmes enceintes qui consomment cette substance peuvent faire des accouchements prématurés. Pour éviter tout désagrément, l’idéal serait d’éviter de consommer des produits renfermant du THC pendant la grossesse et l’allaitement de votre nourrisson.

Quels sont les effets du CBD sur la grossesse ?

Trop peu d’études ont été menées jusque-là pour permettre de confirmer, si consommer du cannabis (CBD) est bénéfique ou dangereux pour les femmes enceintes et pour le nouveau-né pendant l’allaitement. Par ailleurs, les expériences réalisées sur des souris de laboratoire ont donné des résultats prometteurs. 

Cependant, aucune étude clinique n’a encore été effectuée sur l’être humain. De ce fait, la consommation du CBD pendant la grossesse ou l’allaitement n’est pas conseillée. Il est préférable de ne pas consommer de produits à base de CBD pour éviter tout effet néfaste au nouveau-né.

Toutefois, vous pourrez utiliser le CBD en huile. Mais avant, il faut vous assurer que l’huile de CBD est d’origine bio et ne comporte aucune trace d’herbicides et de pesticides. En outre, le cannabidiol est reconnu pour ses effets bénéfiques sur le corps. À défaut de consommer du CBD directement, les femmes enceintes pourront en profiter autrement.

L’huile de CBD peut vous permettre de soulager les douleurs musculaires liées au poids de la grossesse. Il suffit d’appliquer l’huile sur les parties douloureuses et cela pourra améliorer votre bien-être. 

femme enceinte

VOIR AUSSI : CBD et arthrose : le cannabidiol pour soulager les douleurs articulaires

Comment le CBD aiderait les femmes enceintes ?

Au cours de la grossesse, il est courant de voir certaines femmes se plaindre de douleurs au niveau du dos, mais également du ventre. Il y en a aussi qui sont dérangées par des nausées. Tout ceci constitue un handicap à leur bien-être au quotidien. Pour soulager ces divers maux, le CBD pourrait être une alternative efficace.

D’après des études cliniques effectuées sur des patients souffrant de diverses pathologies, il a été révélé que le CBD possède des effets anti-inflammatoires et analgésiques. Ainsi, le CBD pourrait permettre de combattre les douleurs ainsi que les inflammations. Il pourrait également aider à lutter contre les nausées.

En réalité, le CBD produit un effet sur le système endocannabinoïde. Il agit notamment sur les récepteurs CB1 qui se trouvent dans le cerveau et dans le système nerveux. Son action ressort également sur les récepteurs CB2 qui sont présents dans le système immunitaire et dans le système digestif. 

Par ailleurs, les douleurs et les nausées qui surviennent pendant la grossesse amènent parfois certaines femmes à souffrir de la dépression. Le CBD présenterait un effet relaxant qui permet de retrouver une bonne humeur. Aussi, grâce à cette vertu, le cannabidiol aide à soulager les contractions myométriales qui interviennent durant la grossesse. 

Le CBD permet de retrouver un bien-être grâce à son effet sur les signaux sérotoninergiques. Ceux-ci ont une grande action sur l’anxiété et sur l’humeur. Ce qui pourrait favoriser l’apaisement et le soulagement de la dépression chez les femmes portant une grossesse. 

Consommer une huile de CBD ou tout autre produit à base de cannabidiol, pourrait être bénéfique pour les femmes enceintes pendant la grossesse. Celles-ci peuvent ainsi réduire certains symptômes en utilisant un produit naturel. 

Toutefois, il est important de consulter votre médecin au préalable si vous souhaitez consommer du cannabis (CBD) pendant votre grossesse. Celui-ci sera à même de vous conseiller et de vous donner toutes les inflammations possibles à ce sujet. Cela vous évitera de ne prendre aucun risque pour votre bébé.

VOIR AUSSI : Le CBD fait-il planer ? Peut-on se défoncer avec le CBD ?

Le CBD et l’allaitement du nouveau-né

Il s’avérait que le lait maternel comporte naturellement des cannabinoïdes (lipides neuromodulateurs). Ces derniers jouent un rôle majeur dans la bonne croissance du nourrisson. Par ailleurs, des études sont en train d’être menées pour déterminer une potentielle interaction entre le CBD et le lait maternel. 

Pour le moment, il n’est pas possible d’affirmer que la consommation du CBD pendant l’allaitement ne présente aucun danger pour la santé du nouveau-né. Pour cela, l’idéal serait d’éviter de consommer des produits à base de CBD si vous allaitez votre bébé. 

Rate this post

Laisser un commentaire

Résoudre : *
8 + 6 =