CBD et antidépresseur : est-ce compatible ? La réponse ici !

Vous hésitez à consommer du CBD avec des antidépresseurs ? On vous dit tout sur les interactions médicamenteuses possibles.

La consommation du CBD seul ne présente aucun danger pour la santé. Cependant, son association avec d’autres médicaments peut entraîner des effets secondaires. C’est le cas par exemple des antidépresseurs. Utilisés dans le traitement de la dépression, ces derniers sont parfois combinés avec des produits CBD. On pourrait se demander quelles sont les conséquences d’une telle pratique. Découvrez dans cet article tout sur les interactions médicamenteuses du CBD avec les antidépresseurs.

Comment le cannabis peut-il modifier la réaction de l’organisme à un médicament ?

Consommer du cannabis (CBD) peut engendrer une complication s’il est assimilé avec des médicaments par l’organisme. Comme les autres cannabinoïdes, le cannabidiol est capable de modifier la production d’enzymes. Sous l’effet du CBD, certaines enzymes peuvent être donc produites dans l’organisme.

Dans le même temps, le cannabis (CBD) peut bloquer ou ralentir la production de certaines enzymes. En réalité, ce processus a lieu plus précisément dans le foie. Il est d’une grande importance dans la métabolisation des médicaments. Par ailleurs, lorsque vous consommez du cannabis CBD en parallèle à un traitement médicamenteux, deux conséquences peuvent survenir. 

Pour la première, il se peut que le médicament ne soit pas synthétisé par l’organisme. De ce fait, celui-ci n’aura pas les effets attendus. Tout simplement, parce que le cannabidiol a bloqué l’action du médicament. En ce qui concerne la deuxième conséquence, l’assimilation du médicament peut se faire de manière très forte.

Vous pourrez donc ressentir des effets secondaires. Cependant, ces derniers ne sont pas directement liés à la prise du cannabidiol. C’est plutôt dû à une surconsommation du médicament en question. En outre, il serait exagéré de dire que le CBD est dangereux pour l’organisme.

En effet, le CBD en soi, ne présente aucun danger. C’est un produit naturel dont les effets bénéfiques sont bien connus et longuement vantés. 

femme qui doute

VOIR AUSSI : Quels sont les bienfaits du CBD ? Pourquoi prendre du CBD ?

Faire un mélange du CBD avec les antidépresseurs : est-ce conseillé ?

Bon nombre de consommateurs de CBD se demandent s’il est possible de combiner la prise de ce produit avec les antidépresseurs. D’ailleurs, ces derniers se déclinent en plusieurs types. On distingue les antidépresseurs de première génération et ceux de deuxième génération. 

Ces deux catégories peuvent regrouper des médicaments pouvant engendrer une interaction grave sur la santé du consommateur. Dans le même temps, il en existe qui ne présenteront aucune interaction spécifique. Selon certains témoignages, la consommation du CBD avec les antidépresseurs peut avoir un double effet. 

Cet avis peut comporter une certaine cohérence selon le traitement médicamenteux concerné. En réalité, le médicament utilisé contre la dépression peut agir sur un neurone en particulier. Dans le même temps, l’effet du CBD peut ressortir sur d’autres neurones. Toutefois, l’idéal serait de demander conseil auprès de votre médecin avant de vous lancer dans la prise du cannabis avec les antidépresseurs. Sinon, vous risquez de ressentir des effets secondaires qui ne favorisent pas votre bien-être. 

Les antidépresseurs comportant un grand risque avec le CBD

Parmi les antidépresseurs qui présentent un fort risque avec la consommation du CBD en combinaison, on retrouve les tricycliques. Faisant partie des antidépresseurs de la première génération, ils sont les plus anciens disponibles sur le marché. Ces médicaments présenteraient plusieurs effets secondaires sur les consommateurs. 

Dans leur fonctionnement, ils empêchent notamment le cerveau d’assimiler les neurotransmetteurs norépinéphrines et sérotonines. Par conséquent, leur niveau est augmenté dans le cerveau, provoquant une amélioration de l’humeur de la personne qui souffre d’une dépression. La consommation du CBD avec les antidépresseurs tricycliques peut entraîner des effets secondaires comme le vertige, une chute de la pression sanguine, etc. 

En outre, les IMAO constituent une autre catégorie d’antidépresseurs présentant un grand risque avec la prise du cannabis CBD en parallèle. Ils sont également considérés comme des antidépresseurs de première génération. Ces médicaments présentent une interaction plus forte avec le cannabidiol. Dans leur fonctionnement, ils favorisent le prolongement de la présence des neurotransmetteurs dans le cerveau. 

Pour traiter les symptômes de la dépression, certains patients se voient prescrire des antidépresseurs IRSN (ou inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-noradrénaline). Il s’agit des antidépresseurs les plus modernes. Cependant, ils ne présentent pas de gros risques lorsqu’ils sont absorbés avec des produits à base de CBD. 

Pour leur part, les ISRS (ou inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine) constituent un autre groupe d’antidépresseurs utilisé dans la lutte contre la dépression. Consommés seuls, ces médicaments peuvent engendrer des effets secondaires comme des étourdissements ou une perte de poids. Toutefois, ils présentent un risque d’interaction modéré avec le cannabis (CBD).

femme qui regarde une fiole d'huile

VOIR AUSSI : Quelles sont les vertus thérapeutiques du CBD ?

Les interactions médicamenteuses possibles avec le CBD

Généralement, la consommation du CBD est liée à la recherche du bien-être, notamment en cas de dépression, de stress, de troubles du sommeil, etc. Pour lutter contre la dépression, les antidépresseurs sont souvent prescrits aux patients. Reconnus comme des médicaments psychotropes, ils ont des effets sur certaines zones du cerveau. 

Ainsi, ils remplissent une fonction dans la régulation de l’activité neurologique. Ce qui pourrait être dangereux, c’est que le cannabidiol agisse sur les mêmes parties du cerveau que ces antidépresseurs. En fait, ces deux produits présentent des effets presque identiques. 

En ce qui concerne l’interaction du CBD avec les autres types de médicaments, il faut souligner que les cannabinoïdes peuvent diminuer leur efficacité ou inhiber leur action. Vous devez par exemple faire très attention aux réactions médicamenteuses lorsque vous suivez un traitement avec des anticoagulants, des antalgiques ou encore certains contraceptifs oraux. 

L’association du CBD avec ces médicaments peut provoquer de nombreux effets secondaires comme la confusion, les troubles de l’élocution ou encore la somnolence. Elle peut également engendrer une augmentation du risque de troubles cardiovasculaires. De toute façon, le mieux serait de faire preuve de vigilance lorsque vous suivez des traitements médicamenteux visant à soulager des problèmes cardiaques ou des troubles neurologiques. 

Pour un traitement médicamenteux de courte durée, il faut rester prudent et ne pas consommer par exemple une huile de CBD pendant la période du traitement. Lorsque vous devez traiter des pathologies sur une longue durée, l’idéal serait de vous assurer au préalable de la non-interaction du cannabidiol avec les médicaments consommés. 

Avant d’absorber un médicament, il faut avoir le réflexe de lire la fiche médicale du composé chimique. Cela peut constituer une vraie source d’informations pour vous. Comme évoqué précédemment, il est toujours préférable de consulter votre médecin pour éviter tout effet indésirable.

Rate this post

Laisser un commentaire

Résoudre : *
29 − 28 =