CBD détectable en test salivaire : une sanction en cas de dépistage positif ?

Vous hésitez à conduire après avoir consommé du CBD ? Voyons si le test salivaire peut détecter le CBD et les éventuelles sanctions.

En France, le cannabis est l’une des substances les plus consommées. Les consommateurs de ce produit sont régulièrement surveillés par les forces de l’ordre lors des contrôles routiers. Cette action vise notamment à éviter les accidents de la circulation. Ainsi, le test salivaire est l’outil utilisé pour identifier les personnes roulant sous l’effet d’une drogue. Cependant, les consommateurs de produits de CBD peuvent se demander s’il est possible de détecter le cannabidiol au cours de ce type de tests. C’est le sujet dont traite cet article. 

Le test salivaire de dépistage de drogue : de quoi s’agit-il en réalité ?

En France, le test salivaire est un moyen couramment employé par les forces de l’ordre dans le cadre de la détection de certaines drogues. La réalisation de ce test se fait de manière très simple. Il suffit de prélever la salive de l’usager concerné et le résultat est instantané. Aussi, ce test est d’une efficacité irréprochable. 

On distingue deux types de tests salivaires de drogue : le test salivaire cannabis (ou test THC) et le test multi drogues. Le premier a pour but de détecter exclusivement l’apparition du THC dans la salive. Quant au second, son objectif est de détecter la présence dans la salive de cinq drogues et stupéfiants différents. 

Il s’agit du cannabis, de l’ecstasy, de la cocaïne, de l’héroïne et des amphétamines. Par ailleurs, le test salivaire permet de déceler plusieurs types de drogues. La durée de détection dépend du produit consommé. Pour sa part, le cannabis (précisément le THC) peut être détecté 6 à 10 heures après sa consommation lorsqu’il s’agit d’un usage occasionnel.

En revanche, sa durée de détection est de 24 heures à 8 jours lorsque la consommation du cannabis se fait de façon régulière. Il faut souligner qu’en France, lorsque le résultat du test est positif, des sanctions sont prévues à cet effet. 

Les contextes d’exigence d’un test salivaire

En France, le test salivaire de drogue a généralement lieu lors des contrôles routiers. Il peut être exigé dans plusieurs contextes. Les forces de l’ordre font recours à ce test, notamment lors de la survenue d’un accident de la route ayant causé de nombreux dégâts matériels ou corporels. 

Il est également réalisé en cas d’une infraction au Code de la route. Aussi, il est courant de voir les forces de l’ordre arrêter certains conducteurs ayant un comportement suspect au volant. Suite à cette interpellation, ceux-ci peuvent subir le test salivaire de dépistage du cannabis. Il faut souligner qu’il ne concerne pas uniquement les automobilistes en circulation.

Les agents de la police peuvent aussi interpeller tout conducteur ayant sa voiture à l’arrêt avec le moteur éteint. Ceci a pour but de détecter tout comportement à risque. De façon générale, ce test salivaire concerne tous les usagers de la route, les cyclistes inclus. 

homme qui pense

VOIR AUSSI : Le CBD fait-il planer ? Peut-on se défoncer avec le CBD ?

Entre le CBD et le THC, lequel est détectable rapidement au test salivaire ?

Le CBD et le THC sont les principaux composants du cannabis. Contrairement au cannabidiol, les produits à base du THC présentent un effet psychotrope. Lors des tests salivaires du cannabis, ce sont d’ailleurs les traces du THC qui sont recherchées chez les personnes qui subissent ce type de tests. 

En raison des effets secondaires du THC, cette substance reste le principal danger lié à la consommation du cannabis. Pour leur part, les produits à base de CBD sont réputés être sans danger majeur sur le consommateur. Ainsi, lors des tests salivaires de dépistage du cannabis, la probabilité que le CBD soit détecté est faible. 

Toutefois, il est important de préciser qu’il est bel et bien possible d’avoir un résultat positif après un test salivaire de drogue, si vous consommez une grande quantité de CBD. 

Les sanctions possibles en cas de test salivaire positif

En France, le Code de la route interdit strictement la conduite après consommation du cannabis riche en THC. Un résultat positif au test salivaire de drogue est puni par la loi. Les usagers se retrouvant dans une telle situation sont exposés à un certain nombre de sanctions. En cas de détection du cannabis dans votre salive, vous risquez jusqu’à 2 ans d’emprisonnement. Vous pourrez également être contraint de verser une amende de 4 500 euros.

Pour vous sanctionner, il peut également arriver que votre automobile soit immobilisée. Celle-ci peut être mise en fourrière. En plus de ces sanctions principales, vous pourrez subir d’autres peines supplémentaires. Ainsi, on peut vous interdire la conduite de tout type de voiture, nécessitant un permis de conduire ou non.

Aussi, vous pourrez encourir une peine d’intérêt général. De plus, il est possible de perdre 6 points sur le permis de conduire. Certains mis en cause peuvent également voir leur permis de conduire suspendu ou annuler pendant une durée de 6 mois. Elle peut même aller jusqu’à 3 ans. Comme autre sanction, vous pourrez être contraint de faire un stage de sensibilisation sur les dangers liés à la consommation de produits stupéfiants. 

Le stage peut également porter sur la sensibilisation à la sécurité routière. En outre, lorsque vous êtes contrôlé positif à un test salivaire de cannabis, il est conseillé de contacter un avocat du permis de conduire. Celui-ci vous offrira son assistance durant toute la procédure. Sa présence pourrait vous permettre de ne pas exposer aux peines les plus lourdes.

femme qui conduit

VOIR AUSSI : Comment prouver que c’est du CBD ? Les tests à faire

Les précautions à prendre avant de conduire sous l’effet du CBD 

Conduire une moto ou un véhicule (après avoir consommé du cannabis) peut s’avérer dangereux, surtout si celui-ci contient du THC. Aussi, vous vous exposez à de gros risques si vous consommez du CBD à forte dose avant de prendre le volant. Cependant, il est important de prendre les bonnes précautions avant de rouler sur une voie sous l’effet du CBD. 

Lors de l’achat, vous devez privilégier les produits CBD de bonne qualité. Il est préférable de choisir du CBD issu des plans de chanvre bio. Par ailleurs, il faudra veiller au dosage du CBD au moment de la consommation. Si vous êtes appelé à conduire après, l’idéal serait d’opter pour une faible dose. 

Ainsi, vous préservez votre sécurité et celle des autres en limitant les potentiels dangers qui pourraient survenir suite à la consommation du CBD.

Rate this post

Laisser un commentaire

Résoudre : *
18 − 7 =